Critique Livre·Livres

Memorex, Cindy Van Wilder – @Bookscritcs

«Mon adversaire, si lointain et si proche en même temps. Je serre les poings, comme si, à distance, je pouvais me battre. Le vaincre. Le mettre KO. Je ne me tairai plus. Je ne suivrai plus les directives qui ont été tracées pour moi, sans que l’on me consulte. Je ne conformerai plus aux ordres. Je vais révéler ma voix. Et dire ce que je suis. Qui je suis.»

memorex
Fiche descriptive: ici Fiche Auteure: ici

Livre découvert grâce aux réseaux sociaux et aux nombreux concours organisés. C’est alors, avec une évidence certaine que lorsque, je l’ai vu chez mon libraire je me suis empressée de l’acheter. De plus, la biographie que Cindy a écrite – pour le site – m’a donné l’eau à la bouche… ;).

Ainsi, Memorex nous plonge dans un thriller contemporain dramatique relatant les histoires familiales de Réha Ayyadam. Des histoires bien douloureuses qui lui gâchent la vie. Qui leur gâche la vie… Elle connaît un événement tragique, il y a un an, sa mère est morte dans un attentat survenu lors de l’anniversaire de sa fondation : Breathe. Depuis, tout a changé dans sa famille. Elle ne reconnaît plus personnes ni son père – et encore moins – son frère : Aïki. Tout ce que sait Réha, c’est que, tout cela, cache un lourd et terrifiant secret…Alors, on suit Réha dans sa quête de vérité. On la suit dans cette aventure aussi malsaine que bénéfique : on découvre une famille en mille morceaux qui tente de se reconstruire petit à petit. Une famille qui s’est éparpillée depuis l’absence de Carol, la mère dAïki et Réha, l’épouse de Kassa Ayyaman ..

Ce livre est un véritable coup de cœur, pour moi, tant par l’histoire que par le style d’écriture de l’auteure, facile et simple, rapide et surtout entrainant – Les pages défilent (sans même que l’on s’en rende compte), les chapitres passent… la tension monte… – sans oublier les personnages, tous aussi importants les uns que les autres ! Réha, le personnage principal, celle qui doit découvrir la vérité – la fameuse vérité – que tout le monde lui cache depuis un an. Aïki, mon personnage préféré,  le frère jumeau de Réha, celui qui a –sans doute- le plus souffert de l’attentat de Breathe. Non pas que Réha n’est pas souffert, loin de là, mais chacun en a souffert à sa manière. Kassa et Mike, père adoptif et fils, inséparables, les deux doigts de la main. Ils ne font qu’un ! Kassa – riche – a construit son entreprise à partir de rien avec l’aide de Mike, son confident, son soutien, celui qui le comprend mieux que personne. Holly, pièce rapportée – si je puis dire – elle n’avait rien à faire dans cette histoire…Elle est juste amoureuse et en amour tout est permis, alors suivre son bien-aimé et le soutenir dans des moments plus que difficiles, c’est le minimum ! Ilse et Kim, amis de Réha, ils la soutiennent et montrent que l’amour / amitié existe et qu’il est bien plus fort que l’amour porté par une famille qui s’est brisée, il y a un an. Magali ou Mag, pour les intimes, travaillant pour les services secrets des USA – elle s’éloigne de sa famille, mais se rapproche quand elle le peut.

Pour finir, Memorex montre ainsi que les liens familiaux peuvent être aussi profonds que fragiles. Que la confiance placée en la famille est aveugle et éphémère…

Ma note sur ce livre est de 5/5, 10/10 !!!

@Bookscritics.

PS: pas besoin de vous dire que je vous le recommande…c’est évident 😉

 

Une réflexion au sujet de « Memorex, Cindy Van Wilder – @Bookscritcs »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s