Critique Livre·Livres

La Cicatrice, Bruce Lowery – Aurégane

« Certains bleus font beaucoup moins de mal que l’indifférence. »

« Comme il est difficile de vivre avec un être qu’on déteste, quand cet être, c’est vous-même. »

La cicatrice

Mon livre préféré et depuis toute jeune est certainement « La cicatrice » de Bruce Lowery.
J’ai découvert ce livre en primaire et arrivée au collège, mon prof de français a accepté que nous l’étudiions. Ce livre, a priori simple de prime abord, exprime tant de sentiments que n’importe quel enfant, ado ou même adulte, peut se reconnaître et s’identifier à Jeff, même sans bec-de-lièvre.

Cette histoire sur les problèmes d’intégration de cet enfant « différent », son évolution dans la société et surtout le final font qu’une adaptation au cinéma ferait pleurer dans les chaumières toutes les personnes ne prenant pas plaisir à lire.
L’histoire qui semble simple, touchante au départ, devient très dure, très douloureuse avec un dénouement apocalyptique qui glace le sang et qui fait réfléchir sur les remarques que nous pouvons faire au quotidien à ceux qui nous entourent.

Il serait plus facile de faire passer en milieu scolaire un message sur la différence et la tolérance par le biais de cette histoire que par leur cours d’éducation civique sur le respect et la tolérance car l’histoire de Jeff peut être la vôtre ou la mienne. Un jeu décrit dans le livre est le roi de la montagne, ou comment gagner des galons pour se faire accepter dans sa nouvelle école; ce jeu, je l’ai expliqué aux élèves de CM1 lorsque j’étais stagiaire pour leur expliquer les règles mais qu’ils en viennent à déduire par eux-mêmes que ce n’est pas la force qui fait tout mais le travail d’équipe, la stratégie, la coopération (pour reprendre les termes de l’éducation nationale).

Les points négatifs : à moindre d’être totalement insensible, il faut prévoir les mouchoirs et ne pas porter de mascara à la lecture; l’histoire est très douloureuse et peut engendrer des craintes nocturnes sur un lecteur trop jeune ou encore un peu immature.

Aurégane

Une réflexion au sujet de « La Cicatrice, Bruce Lowery – Aurégane »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s