"Auteurs & Découvertes"·Auteur(es)

E.R.Link, écrivaine

capitaine_link_by_kallaria-da9m9hu.jpg

Nom: Link

Prénom: E.R

E.R.Link: est le fruit de l’union de mes véritables initiales et du pseudonyme, donné par mes lecteurs sur le net, lorsque j’ai commencé à publier via différents blogs en 2006.)

Âge: augmente d’une année à la même date. Ce nombre étant en constante évolution, il m’est difficile d’y apporter une réponse fiable (peut-être même aura-t-il changé quand vous lirez ces lignes).

Métier: Écrivaine

Biographie: j’ai toujours écrit, mais c’est en 1995 que je me suis vraiment lancée dans l’aventure. Étudiante en Lettres Modernes à l’époque, j’ai passé une maîtrise d’écriture romanesque et m’étais investie dans une réadaptation de contes traditionnels au XXIe siècle, avec une histoire en fil rouge, construite comme une mise en abîme à la manière des Mille et une Nuits : Les Compagnons de l’Arc-en-Ciel.

Dans le même temps, 3 autres idées de romans ont jailli de mon esprit. Une histoire d’amour, ou plutôt une histoire de Grand Amour et une histoire de science-fiction, car je déteste écrire deux fois la même chose. J’aime expérimenter, me documenter, toucher à tout, avoir des personnages différents, m’essayer dans des styles différents. A l’époque, j’étais jeune et naïve. J’avais envoyé mon manuscrit en toute confiance, à l’issue de ma maitrise, à des maisons d’édition qui m’ont renvoyé, en échange, de simples lettres types extrêmement frustrantes. Blessée, j’avais repris une réécriture des Compagnons, laissant tomber ma romance (où j’étais bloquée à la fin de la première partie). Ce fut un nouvel échec.

J’ai laissé passer quelques années, un peu désenchantée, puis avec l’essor d’Internet, des blogs, je me suis dit : « puisque les éditeurs ne veulent pas de mon histoire, je vais tenter de me confronter directement à des lecteurs. Eux me diront s’ils aiment ou non. »

Il n’y a que les lecteurs qui importent dans le fond. C’était idiot, c’était inexplicable, mais malgré tous les refus stéréotypées que j’avais reçus, mon histoire, j’y croyais. Je me suis donc jetée à l’eau, en en profitant pour réécrire encore une fois le manuscrit. Et là, ce fut la révélation : des centaines d’abonnés, de coms, de suivis… Les lecteurs aimaient l’histoire. Cela m’a confortée dans mon désir de persévérer. Mais plus dans cette recherche de l’éditeur à tout prix. Juste dans la recherche de ce contact privilégié avec le lecteur.

Les services d’impression à la demande sont arrivés, puis les livres numériques. J’ai donc progressivement quitté les plate-formes de blogs pour me consacrer à ces nouveaux formats. J’ai d’abord proposé une édition papier à la demande des Compagnons, puis une version e-book. J’ai remanié des nouvelles steampunk, écrites vers 2007, pour en faire un roman très facile à lire, et qui m’a bien divertie à son écriture : Un Air de Liberté.

Et puis, en 2014, j’ai repris la romance que j’avais laissée en plan et que j’avais tentée de réécrire 4 fois depuis 1996. Le monde steampunk que j’avais entièrement inventé pour Un Air de Liberté, la Terre des Brumes, se prêtait parfaitement au cadre que je voulais donner à l’histoire. C’est donc en 2015, 20 ans plus tard, que j’ai enfin réussi à sortir Strawberry Fields : l’histoire d’un Grand Amour à travers l’abandon, l’orphelinat, les gangs de rue, la violence, la misère et la guerre.

J’ai ensuite cherché à revenir sur quelque chose de plus divertissant, de plus amusant et j’ai écrit Question de temps pour me sortir des personnages et de l’ambiance de Strawberry Fields. Une histoire de pirates, avec beaucoup de second degré qui se déroule malgré tout dans cet univers steampunk que j’ai crée, mais sur une autre partie de sa carte. Je voulais vraiment quelque chose de léger et de drôle cette fois ci. L’ayant terminé juste au moment du lancement du concours « les plumes francophones » sur Amazon, j’ai pensé : « pourquoi ne pas tenter ma chance ? » Et me voilà donc engagée dans cette grande aventure depuis le 1er mai.

Mais je suis incapable de m’arrêter. L’écriture est chez moi un besoin vital, une nourriture de l’esprit. En juillet 2016, j’ai démarré mon projet de science-fiction, celui dont l’idée m’était venue en 1995 et qui ne m’avait jamais quittée. J’embarque cette fois dans une autre ambiance que la Terre des Brumes et me délecte de construire un nouvel univers autour de nouveaux personnages. A suivre…

Ses livres: Une question de temps / Strawberry Fields / Un air de liberté / Les Compagnons de l’Arc-En-Ciel

Réseaux & E.R. Link :

  • Twitter: @TerresdeLink
  • Facebook: https://www.facebook.com/TerresdeLink/?fref=ts
  • Pinterest: https://fr.pinterest.com/terresdelink/
  • Devianart: http://lindsaydole.deviantart.com/
  • Amazon: https://www.amazon.fr/-/e/B00UPANWDW/
  • Blog/ Site: hélas, les plateformes que j’utilisais ont disparu et leur contenu avec. J’avais rouvert deux blogs sur la plateforme eklablog, mais cet été, afin de me faire davantage connaître, j’ai inscrit mes 4 romans sur KDP select, pour voir si cela allait un petit peu me booster. Pour l’instant, j’ai donc tout placé hors ligne, puisque je suis sous exclusivité pour quelques mois. Le dernier blog qui me reste encore en activité est celui que nous avions monté avec plusieurs auteurs, il y a quelques années, l’Atelier et sur lequel nous publiions des nouvelles (mais cela fait un moment qu’il est inactif) : http://lenouvelatelier.eklablog.com j’y apparais sous le pseudonyme de Lindsay Dole, et c’est sur ce blog que figurent les deux nouvelles que j’ai fusionnées pour écrire un Air de liberté : « Attrape-moi si tu peux » et « Pygmalion ».

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s