Livres

Sortie noire, Christian Laurella – LKA

« Vous savez, avec les jeunes, il faut s’attendre à tout, c’est comme avec les détenus, quelquefois, on a l’impression de bien les connaître, et pourtant il arrive que l’on soit franchement déçu. »

sn-lka

« Elle revoyait cette pauvre Elisabeth s’évertuant à afficher sa supériorité, à jouer à la maîtresse de maison, alors qu’en définitive elle était déjà condamnée.
Qu’est-ce qu’elle avait été s’imaginer, cette andouille ? A qui croyait-elle avoir à faire ? A une petite bonniche bien docile et gentiment soumise ? Eh bien, elle allait voir ce qu’elle allait voir. »

Ma critique :

Je préfère vous prévenir tout de suite : il est très difficile de lâcher ce roman avant la dernière page. Mieux vaut s’organiser et se prévoir une plage de temps suffisante afin de le lire d’une traire. Je devais aller travailler et du coup j’ai embarqué ma liseuse au travail afin de pouvoir avancer dans l’intrigue durant ma pause déjeuner ainsi que ma pause de 20 minutes…
L’intrigue est machiavélique à souhait, les personnages attachants ou détestables… On se prend même à ressentir une forme de sympathie pour les « méchants » !
Ce roman raconte la réinsertion d’un homme ayant passé 20 ans en prison ainsi que, parallèlement, les manigances de Marlène, une servante pas si serviable que ça.
L’écriture est vive et addictive.
Pour résumé en quelques mots, le plaisir est bien là, jusqu’à la dernière page, moment où l’on dit « au revoir » aux personnages avec regret.

Ma note 5/5

LKA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s