Critique Livre·Livres

Les gens heureux lisent et boivent du café, Agnès Martin-Lugand – @sweetheartxH

« Nous comptons bien qu’il sera surmonté après un certain laps de temps, et nous considérons qu’il sera inopportun et même nuisible de le perturber. » (Sigmund Freud, à propos du deuil, « Deuil et Mélancolie », in Métapsychologie)

AgnèsML

« Un stage de chaleur humaine irlandaise devrait être obligatoire au programme scolaire. » – Diane

Dans ce roman d’Agnès, on va suivre le cours de la vie de Diane, femme et mère. Sa vie a basculé il y a un an suite à la perte de sa fille et de son mari elle va essayer, poussé par son meilleur ami et associé Félix, de remonter la pente de sortir de son train-train quotidien, de son laissé aller, de reprendre son café, de faire de nouvelle rencontres et pour cela Diane décide de partir en Irlande, où nous allons suivre ses multiples péripéties. Elle va aussi essayer de redevenir une femme. C’est assez complexe, car même veuve elle reste une épouse aimante avec ses peines, et ses habitudes d’une année seule, mais quand elle rencontre Edward, le voisin mystérieux, froid, mais charmant Diane va faire de son mieux pour passer outre son mari. Se convaincre avant tout de vivre sa vie sans les oublier, sans être en tord vis-à-vis de sa famille, cela ne va pas être chose facile… Diane y parviendra-t-elle ?

Agnès a le don de nous faire vivre, voyager, rêver avec Diane, dès les premières lignes, on est transporté dans ce roman où tristesse, chagrin, joie, amour et colère en sont les mots maîtres.

Finalement, dans ce roman, on est plus touché par la perte de proche, mais surtout la perte vivante, c’est-à-dire la perte causée par la distance, comme avec Félix, même si c’est son meilleur ami ce n’est pas toujours rose, on ressent souvent de l’éloignement. J’en conclus que : où que l’on soit, quoi que l’on fasse, nous seul sommes responsable de nos actes, et Diane va le comprendre !

En bref, j’ai été captivée de la première à la dernière page donc je ne peux que  vous le conseiller vivement, ce roman assez bouleversant chamboule l’esprit, la pensée et montre que même si ce qui arrive n’est pas toujours facile, la vie à des bons cotés. C’est pour cette raison qu’il est impossible de rester insensible face à ce roman ! J’ai aimé, avant tout, ressentir les émotions de Diane dans ses meilleurs et pires moments.

Pour faire suite à ce roman il y a : La vie est facile ne t’inquiète pas. C’est, d’ailleurs ma lecture en cours…j’y retourne ce pas ! 😉

 

Ma note : 5/5 10/10 … Un agréable moment de lecture !

@sweetheartxH

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s