Critique Livre·Livres

{Découverte} Bâton de Seydr, Sébastian Bernadotte – @Bookscritics

« Si tu contrôles tes émotions, tu contrôleras ton pouvoir. »

BâtondeSydr

Je viens de finir ce livre à l’instant (comprenez hier soir, à deux heures moins le quart du matin), et j’ai beaucoup de choses à dire dessus. Un peu trop, d’ailleurs. Mais, je ne sais pas par quoi commencer… Parce que, parce que, je ne sais pas comment placer mon ressenti dans ce roman. J’avoue que je m’attendais à beaucoup, que j’idéalisais un peu trop ce livre. J’avoue qu’entre ma vision du livre et celle de maintenant, mon curseur ne cesse de monter et descendre… Il n’arrive pas à trouver un point fixe…

Je m’attendais à beaucoup, parce que j’ai déjà eu l’occasion de lire cet auteur et j’avoue que ses premiers livres m’ont beaucoup plu. Dans celui-ci, j’aurais tendance à dire que je serai mitigée par rapport à l’histoire en elle-même, mais pas rapport au fond de l’histoire. Je m’explique : « Bâton de Seydr », nous raconte l’histoire d’Erik se découvre être un Völvo : c’est un sorcier très puissant, ses parents sont morts et dans le même temps – si je peux le dire comme ça – il découvre ses pouvoirs et Thomas…

Et… Bon… Voilà… C’est LA rencontre pour Erik… Je dois avouer que, pour moi, cette romance n’est pas complètement aboutie et du coup l’histoire, il manque un petit quelque chose à l’histoire. Il manque le petit truc qui fait que c’est LA romance, c’est LE couple… Pour ce côté-ci de l’histoire, j’étais franchement déçue… Parce que, je sais que l’auteur a ce petit truc qui fait que ça peut-être LA romance !!

Vous voyez ce que je veux dire ? La petite étincelle n’était pas là… Mais, bref, passons au deuxième point de cette chronique : le fond de l’histoire !

Nettement plus intéressant que l’histoire. Nettement plus révélatrice de la capacité de l’auteur à nous faire ressentir une émotion forte, puissante. Nettement dévastatrice que l’histoire. Et, d’ailleurs – je vous recommande de le lire, juste pour le fond de l’histoire, parce que ça vaut vraiment le coup !

Avec « Bâton de Seydr », on se rend compte que de la véritable force des sentiments et des émotions. On se rend compte que parfois la volonté n’est pas suffisant si nos émotions et nos sentiments ne sont pas en adéquation avec celle-ci… On se rend compte que pour nous en libérer est un travail long, fastidieux, douloureux… Et, surtout c’est personnel.

Certes, des personnes peuvent nous aider, mais cela reste un entre nous et nous.

C’est en cela que ce roman est bon. Qu’il est vraiment bon !

En ce qui concerne la plume de l’auteur, j’étais – quand même – super contente de la retrouver. Toujours avec autant de douceur, c’est un plume que je recommande fortement !! Mais, dans ce livre, je l’aurais vu plus tranchée et plus brutal.

En bref, je suis à la fois mitigée et contente de ma lecture !

Ma note 4/5

@Bookscritics

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s