Critique Livre·Livres

{Découverte} Journal d’une robe noire, H.V.Gavriel – @Bookscritics

« -Non, ça veut rien dire. Je ne suis pas homo, moi. J’aime pas les garçons, c’est toi que j’aime. »

JRN

Deuxième roman de cette auteure : H.V.Gavriel. Faut croire que les recommandations de S.M.Gerhard sont arrivés au bon moment. Et donc, cette auteure aussi. Elle m’était totalement inconnue en tant qu’auteure jusque dimanche, mais pourtant grâce aux réseaux, je la connaissais déjà un peu, bien que je ne lui jamais parlé…

Ce livre m’a donc été recommandé pour pallier ma panne de lecture, je l’ai commencé après avoir mis de côté un livre qui finalement ne m’intéressait pas….

Profondément encrée dans la douleur et étant impossible de m’en défaire, j’ai compris avec Justin de « Justin’Love » que j’avais besoin des personnages qui se trouvaient pour une quelconque raison dans le même état d’esprit que moi, et, je les a trouvé avec Justin et Bastien. Je me suis sentie comme eux bien que je ne le sois pas…

Mais, je vais vous dire, je viens de finir ce livre et je me pose de questions sur…l’Amour. Bien plus qu’avec Justin. C’est vous dire dans quelles réflexions, je suis… Pleine de questions existentielles… Mais bon… Je trouverais mes réponses, un jour.

Je vais vous dire aussi que je suis à la fois : triste, heureuse, déçue, frustrée, indécise… et tous autres sentiments qui vous vient à l’esprit. Je suis en colère aussi contre Bastien… Enfin, en colère, c’est un bien grand mot… Disons, qu’il a fait des choix que moi, je n’aurais pas fait. Disons que je le comprends, mais qu’il a perdu du temps pour comprendre ce qu’il savait déjà. Disons qu’il a détruit une promesse qui m’aurait rendue heureuse comme jamais et j’aurais saisi ma chance d’avoir trouvé LE garçon à l’âge de 15 ans… Mais, tous s’est passé autrement et je lui en veux parce que d’un côté, j’ai tellement compris CE choix, mais de l’autre, j’aurais préféré vivre avec la peur qui se trouve finalement être indissociable de l’Amour. Quoiqu’on fasse, elle sera là, alors…

On est d’accord, la colère sert à rien, mais parfois, il est bon de savoir l’exprimer et de savoir exprimer tous les autres sentiments. Et pour ça, je ressemble beaucoup à Bastien, bien que j’ai un petit côté de Justin… Bref, je ressens beaucoup de trucs contradictoires…

Je vous présente là un coup de cœur, même si la fin est trop sèche à mon goût. Je vous présente là, un coup de cœur, pour la plume de l’auteur qui sait nous faire remonter à la surfaces pleins de choses enfouies en nous…

Lisez-le, juste et ressentez simplement.

Ma note 5/5 !!!

@Bookscritics

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s