{Découverte} Mon Ombre Assassine, Estelle Tharreau – @Bookscritics

« Cet incident n’était pas volontaire, mais riche en enseignements. C’est grâce à lui que j’ai appris deux choses fondamentales : qu’il faut se méfier de soi-même et que la frontière entre bien et mal dépend également du « profil » de l’agresseur et de sa victime.»

monombre

« Dans le paradis de l’individualisme, l’assassin est roi. »

Lecture qui vous fait froid dans le dos. Je crois que c’est la première fois que je rentre pleinement dans la tête d’un tueur ou plus précisément d’une tueuse. Et je vous assure que ne pas savoir lire dans les pensées des gens ça a du bon ! Vraiment ! 

Je… C’est… Pffff !! Woah !!! Violent, brutal, horrible, affreux ! C’est…. Tout ce que vous voulez de pas bien ! Je ne m’en remets pas. Avec « Mon ombre assassine », on a l’impression que tuer fait entièrement partie de l’Homme. Que c’est une seconde nature… Ou plutôt qu’on naît avec cette envie. De tuer. De regarder des gens mourir de nos propres mains. C’est affreux et horrible. Et terriblement inhumain ! 

Vous vous rendez compte de la dose de sang-froid qu’il faut ? Ok, on peut l’imaginer. Mais passer à l’acte et le répéter… C’est tout bonnement inhumain !

« J’étais juste assez agréable pour être acceptée. J’étais juste assez insignifiante pour ne pas devenir intéressante. »

Je suis choquée. Et en même temps… Je me dis qu’elle n’a pas tord. C’est juste plus présent chez certaines personnes que d’autres. Il y a pleins de cas, d’ailleurs, il suffit de regarder les émissions comme « Faites entrer l’accusé » ou « Enquêtes criminelles »… Rien que là, on voit bien la bêtise humaine. 

Je trouve que le lire, c’est encore plus flagrant parce que le lire ça nous oblige à imaginer… On peut se détacher de son imagination, du coup, ça rend la chose encore plus effroyable ! Peut-être même encore plus vrai que la réalité elle-même… 

On ne va pas se mentir, Estelle Tharreau, elle a un petit don pour nous mettre soit dans la tête des enquêteurs soit dans la tête des meurtriers… Soit des deux, d’ailleurs. Elle a une plume acérée, dynamique et passionnante. Clairement, on voit bien que ce domaine la passionne, et ça rend la lecture d’autant plus passionnante. 

« Les gens, en général, et les plus désespérés, en particulier, trouvent très réconfortant de se rapprocher des personnes plus malheureuses qu’elles. Elles ne veulent pas compatir. Elles veulent être spectatrices de leur peine pour relativiser leur propre détresse et se consoler de ne pas être seules aux abois. »

Ma note 5/5

@Bookscritics

PS : Merci à la Maison d’édition Taurna pour le SP ! 🙂

Critique Livre Livres

bookscritics View All →

Site ce critiques amateurs de livres et de films.

2 commentaires Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :