{Découverte} Héros de L’Olympe, Tome 4 : La maison d’Hadès, Rick Riordan – @Bookscritics

« A chaque fois, qu’il se sentait sur le point d’abandonner, de se laisser tomber et de mourir ( ce qui arrivait toutes les dix minutes, soit dit en passant), il la rejoignait et lui prenait la main, juste pour se souvenir qu’il y avait de la chaleur dans le monde. »

HDO4

Ce tome m’a donné du fil à retordre ! Je savais que l’aventure devenait de plus en plus dangereuse, mais quand même, je ne m’attendais pas à ça ! 

Je vous avoue que j’ai pris le temps de lire, parce qu’honnêtement, j’avais peur pour eux : Hazel, Frank, Jason, Piper, Léo, Annabeth, Nico & Percy. Surtout, pour Percy, j’avoue, parce que c’est mon personnage favori ! Mais pour les autres aussi. Notamment Nico ! C’est un personnage que j’ai toujours bien-aimé, et que j’ai toujours trouvé très en accord avec son père – comme si, c’était une évidence qu’Hadès soit son père. Chez Nico, tout correspond au caractère ténébreux du Dieu des Enfers, alors que c’est plus difficile de le remarquer chez ses soeurs Bianca et Hazel, par exemple ! 

Comme chez les autres demi-dieux d’ailleurs. 

En fait, je dirai que mes personnages favoris de cette saga sont essentiellement masculins. Et je vous annonce fièrement que c’est un trio : Percy, Léo & Nico (bon rajoutez Grover aussi) 

J’aime les filles aussi : rassurez-vous ! Mais je n’ai pas de classement pour elles, haha ! 

Enfin, bref ! Ce Tome 4, il a donné du fil a retorde (surtout) à Percy et (surtout) à Nico. L’un souffre des « souffrances » qu’il a causé aux monstres… C’est bizarre de dire ça, d’ailleurs. Tandis que l’autre, souffre de… D’Amour… 

Toujours dans les parages, l’Amour, hein ? On ne s’en débarrasse pas comme ça… D’ailleurs, on s’en débarrasse jamais… L’Amour traîne autour de nous et décide de frapper quand il veut… Au moment où on s’y attend le moins, comme le dit si bien Cupidon ou Aphrodite. 

D’ailleurs ! Petit conseil du jour, bonjour ! Toujours accepter ses sentiments, ses émotions ! Parce qu’une émotion ou un sentiment non accepté est capable de nous porter préjudice… Je vous le dis ! 

En fait, c’est aussi une manière de s’accepter soi et d’accepter les autres. 

Toujours est-il que l’Amour qu’il soit amical ou amoureux peut être une force comme une malédiction… 

On l’apprend beaucoup dans ce Tome ! 

En soit, je vais vous dire quelque chose : avec la Maison d’Hadès, on en apprend beaucoup sur la confiance qu’ils ont placée en eux et dans le groupe. Et surtout la confiance qu’ils ont placée dans leur Amitié. Parce que même s’ils sont séparés, ils avancent ensemble dans la même direction ! 

Que dire de plus ? Bah que c’est un tome qui m’a foutu les jetons, je vous le dis ! Il ne faisait pas forcément peur dans le sens où il y avait de passages horribles, non ! Il fout les jetons dans le sens où tout est fait pour qu’ils soient divisés et donc leur unité – devenue bancale suite à la fin du Tome 3 – est mis à rude épreuve par Gaia & Co ! 

Ah et aussi ! L’humour est une arme fatale ! Deuxième conseil du jour : utilisez le second degrés à gogo ! C’est top comme technique de combat, les copains ! 

Bon… Sur ce la bataille finale m’attend ! Je retrousse mes manches et me change en dauphin mangeuse de Terre… ;) 

(Il faut bien que j’aide Percy et ses amis comme je peux ! xD)

Bisous de la Grèce/Rome Antique !  

Ma note 5/5

@Bookscritics

 

 

Auteur : bookscritics

Site de critiques amateurs de livres et de films.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s