{Salon} Les Auteurs Indés au Salon du Livre de Paris 2020 – auteur présent #3 : Marjorie Levasseur – @Bookscritics

Les auteurs auto-édités seront présent pour la nouvelle édition du SDL de Paris en Mars 2020. Chaque semaine, à l’occasion du #JeudiAutoÉdition, je vous présenterais un auteur. Aujourd’hui, je vous présente la troisième auteure : Marjorie Levasseur.

Biographie :

 

Nom : Levasseur

Prénom : Marjorie

Âge : 41 ans

Métier : Écrivaine

Biographie : j’ai toujours aimé écrire, mais j’ai commencé à le faire dans mon coin quand j’étais ado. Cela allait des poèmes aux textes de chansons, en passant par la tenue d’un journal intime. En revanche, je n’ai jamais aimé écrire (ni lire) sous la contrainte donc tout ce qui était dissertation, fiche de lecture, fut une vraie torture pour moi, bien que j’aie choisi une section littéraire au lycée avant de me diriger en fac de droit.

L’écriture et la lecture doivent être un plaisir et je le fais avant tout pour moi, parce que ça me fait du bien et que je ressens un manque quand je ne le fais pas. Pourtant, je suis dans l’incapacité d’écrire quoi que ce soit tant que mon dernier roman fini n’est pas publié, donc en ce moment je me limite au travail de recherche pour mon prochain roman.

Je suis une grande lectrice, on peut même dire que je dévore, d’ailleurs mon entourage est toujours étonné par ma vitesse de lecture ! Mais attention, je lis vite, mais je sais savourer ma lecture, c’est juste mon cerveau qui carbure à toute vitesse et mon appétit qui est insatiable. 😉

J’ai écrit mes deux premiers bébés en 2016, mais ne me suis lancée dans l’autoédition que début 2017, Ces oiseaux qu’on met en cage était alors en cours d’écriture. J’ai commencé à écrire le dernier tome de ma trilogie après leur sortie. J’ai toujours des idées plein la tête que je pioche au gré de mon quotidien, de mes lectures, de l’actualité… La vie est une source inépuisable d’inspiration, c’est d’ailleurs pour cette raison que j’aime raconter des tranches de vie, très ancrées dans la réalité.

Quand j’ai commencé à écrire Une parenthèse dans ta vie…, j’étais aide-soignante et l’histoire m’a été inspirée par le récit d’une patiente, d’ailleurs les personnes âgées ont toujours une place prépondérante dans mes romans. Aujourd’hui je suis Auxiliaire de Vie Scolaire dans une école, cela me laisse du temps pour ma famille et l’écriture.

Te revoir à Penn Avel est mon cinquième roman et j’ai pris un énorme plaisir à l’écrire. Contrairement à mes précédents, j’ai abordé ce roman en employant la narration à la première personne, c’est une expérience différente, mais très riche au niveau des émotions.

Bibliographie :

  • Plus douce est la vengeance :

Plusdouce

Résumé : 

Parfait carriériste, Sylvain Caron n’en est pas moins très amoureux de sa femme et lorsque celle-ci perd la vie dans des circonstances dramatiques, il est fou de douleur… Fou de douleur et ivre de rage envers Tanguy Verdier, l’homme qu’il estime responsable de la mort de son épouse. Et sur la tombe de celle-ci, il lui fait une promesse : peu importe le temps que cela lui prendra et les moyens employés, cet homme paiera pour son crime. Mais Sylvain va bien vite réaliser qu’on ne s’improvise pas justicier vengeur du jour au lendemain et que les choses ne sont pas toujours aussi simples et limpides qu’on le voudrait.

 


  • Quoi qu’il advienne :

quoiqui

Résumé :

Cinq longues années. Une éternité pour Grégoire. Il a cessé depuis un moment de croire à l’impossible. Elles ne reviendraient pas. Nawel avait enterré leur brève histoire dans un lointain recoin du monde que personne ne viendrait plus explorer. C’est pourtant lorsqu’il s’apprête à tirer un trait définitif sur leur passé commun que celui-ci refait surface de la façon la plus inattendue qui soit. Mais en cinq ans, il s’est passé bien des choses et certaines d’entre elles ne présagent pas le meilleur…

 


  • Quoi qu’il nous en coûte :

quoiquil

Résumé : 
Rien ne prédestinait Grégoire, fraîchement diplômé en médecine, à officier si tôt dans le Cabinet de son père… et surtout sans lui. Ayant perdu ses deux parents quelques mois plus tôt dans un accident de la route, le jeune homme se retrouve bien vite face à de nouvelles responsabilités en devenant tuteur légal de son frère aîné. Le jour où il reçoit sa première patiente, une adolescente loin d’avoir la langue dans sa poche, ses premiers pas en tant que médecin généraliste d’une commune bourguignonne se font chaotiques, d’autant plus que la jeune fille, par ses propos, laisse planer un certain mystère sur l’aide providentielle que leur aurait fournie son père, à elle et à sa sœur, par le passé. Intrigué, Grégoire est bien décidé à démêler le faux du vrai, quelle qu’en soit l’issue…

  • Te revoir à Panel :

terevoir

Résumé : 

Quatre années se sont écoulées depuis que Pauline, trente ans, est venue se terrer au Croisic dans la maison de sa grand-mère. Lors de son escapade annuelle à Nantes, elle fait la connaissance de Louis, un sans-abri septuagénaire qui la sauve in extremis d’un mauvais pas. Se sentant redevable, Pauline l’accueille dans cette grande maison. Louis est un homme mystérieux et méfiant, mais il accepte cette main tendue et se livre peu à peu à la jeune femme jusqu’à lui confier sa plus grande peine. Pauline ne se doute pas un seul instant à quel point cet élan de générosité va changer sa vie…

 

  • Ces oiseaux que l’on met en cage :

cesoiseaux

Résumé : 

SAMUEL, FABRICE, MANON, FRANCK, ANNE-LISE… Vu de l’extérieur, leur vie semble parfaite, mais doit-on toujours se fier aux apparences ? Un jour, arrive le geste de trop, l’événement qui fait dérailler la marche routinière du train de l’existence. Les masques tombent, le vernis craque. Au fil des rencontres, des tragédies, apparaît la nécessité pour ces jeunes gens et leur entourage d’évoluer, de retrouver une liberté perdue… D’ouvrir la cage, quel que soit le prix à payer.

  • Tout va bien, je t’aime :

toutvabien

Résumé : 

La vie n’est presque jamais un long fleuve tranquille. C’est quand on est persuadé qu’on touche enfin au bonheur parfait ou qu’on n’a plus rien à attendre de la vie que le destin nous joue des tours. Tout n’est alors que remise en question de ses propres certitudes. Quels imprévus viendront chahuter Nathaniel et Nanou dans leur bonheur tout neuf ? Quels doutes vont venir assaillir Clémence et Frédélian ? Et quel grain de sable va perturber la routine tranquille au sein des Lilas ? Entre amour et amitié, joie et déception, venez retrouver les personnages des deux premiers tomes de la série : Une parenthèse dans ta vie et Il n’y a pas d’ombre sans lumière.

 


  • Il n’y a pas d’ombre sans lumière :

ilnyapasdombres

Résumé : 

« Il n’y a pas d’ombre sans lumière » est la suite du roman « Une parenthèse dans ta vie… » . A des milliers de kilomètres de Clémence, Fred fait de son mieux son entrée chez les Beauchemin. En terre inconnue, il va devoir accepter que sa venue au Québec n’enchante pas tous les membres de sa nouvelle famille. Mais le défi qu’il doit relever n’est rien comparé aux vieux démons qu’affronte Clémence en France. Livrée aux peurs de son enfance, loin de celui qu’elle aime, la jeune femme ne doit compter que sur elle-même pour faire face au retour de sa mère et aux conséquences qui en découlent. Pourra-t-elle trouver un nouvel allié dans cette tourmente ? Toujours est-il que, malgré les sentiments qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, les retrouvailles de Clémence et de Fred sur le sol français risquent d’être bien différentes de celles qu’ils avaient espérées…

 

Plus d’infos sur l’auteure :

 

Voilà, j’espère que cette présentation vous aura plu ! 😉

Je vous dis à la semaine prochaine pour la présentation d’un.e nouvel.le auteur.e ! 😉

À bientôt pour de nouvelles aventures Bookscritics ! 😉

@Bookscritics

Auteur : bookscritics

Site de critiques amateurs de livres et de films.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s