{Challenge #14.2} Circé, Madeline Miller – @Bookscritics

Pumkin Automn Challenge / Menu : Automne Douceur de Vivre / Sous-Catégorie : Fáfnir ton assiette sinon pas de piécettes.

Ca y est, j’ai fini « Circé » depuis quelques jours. je suis à la fois sous le choc et admirative. C’est un récit, une histoire, une vie qui nous laisse sans voix !

« Circé », c’est avant toute l’histoire d’une Femme incomprise par sa famille, d’abord, par ses pairs, ensuite. Fille ainée d’une famille de quatre enfants, ses parents, ses frères et sœurs ne l’ont jamais aimée, c’est tout juste s’ils l’ont tolérée… Elle n’a même pas été bénie par les Dieux… De ce fait, ses parents l’ont tout simplement mise de côté et ne lui parlaient quasiment jamais…. C’est l’aînée d’une famille de quatre enfants et pourtant, c’est elle qui a grandit la moins vite. Alors attention ! Pas physiquement, mais mentalement. Circé a mis du temps avant de comprendre le monde qui l’entoure et surtout de comprendre qui elle était vraiment. D’ailleurs, sa véritable apparence n’est pas acceptée à l’Olympe… 

Bah oui, vous comprenez… Circé, c’est : une nymphe, mi-déesse, mi-humaine, mi-sorcière… Et pour couronner le tout… C’est une Femme ! Non, mais comprenons nous bien, ce n’est pas une « femme » parmi tant d’autres dans la Cour du Dieux Hélios – son père – mais c’est une Femme. Avec un « F » majuscule s’il vous plaît, pour bien marquer la différence entre Circé et les autres… Une différence qui se voit dés le berceau, qui a été toléré jusqu’à qu’elle en prenne elle-même pleinement conscience. Et là, c’est le drame ! Sa différence lui a coûté 300 ans d’exil… 

N’est-ce pas cher payé pour être une Femme dotée de pouvoirs ?

C’est tout ce que représente Circé qui me rend admirative. Sa force, son calme, sa patience, sa détermination. Sa puissance. Et encore, ce qui fait d’elle une Femme Puissante, ce n’est pas le fait d’avoir des pouvoirs, mais c’est tout le reste ! C’est le fait qu’elle est accepté sa punition sans se plaindre. C’est le fait qu’elle s’est acceptée telle qu’elle était. C’est son courage de vivre seule et « abandonnée » de tous. C’est l’aide qu’elle apporte à toutes ces personnes qui ne l’aiment pas. C’est tout ça ! 

Parce que Circé, c’est avant tout une Femme qui a un cœur d’Être Humain.

Alors oui, le livre est lent.

Oui, le livre est long. Oui, on ne rigole pas beaucoup. Oui, Circé n’a pas une vie trépidante. Elle vit dans la solitude, et même si ça a du bon, c’est parfois chiant d’être seul.e. 

Oui, on peut se lasser de suivre sa vie. De suivre son exil. Mais, selon moi, ça serait une erreur, parce que j’ai le sentiment que le livre reflète avec sincérité le long parcours qu’à effectué Circé pour arriver là où elle est arrivée.

Pour moi, ce livre est juste un coup de ❤ ! Je ne peux que vous le conseiller ! ❤ ❤

@Bookscritics

Auteur : bookscritics

Site de critiques amateurs de livres et de films.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s