{Découverte} Cap de me séduire pour Noël ?, Mily Black – @Bookscritics

Bon, alors, je suis…Je….Oh là là là ! Ça me chagrine tellement. Je. Bon ! Respirons ! Tout va bien ! J’ai raté le coche avec cette « romance de Noël », autant vous l’avouer tout de suite, et me l’avouer aussi, parce que j’ai tout tenté pour me dire que j’ai adoré, et … en fait… Pas du tout !

Attention ! Je vais nuancer, parce qu’en fait, je suis mitigée. Je suis mitigée et pourtant, j’ai l’impression que je n’aime pas. Parce que cette histoire aurait très bien pu se faire sur le reste de l’année que ça aurait rien changé à LEUR vie ni à la mienne, soyons honnête.

Comment vous résumer le livre ? Samuel vient d’emménager à Strasbourg et ses voisines, Carine & Léopoldine, lui propose à lui et à son ami Yann, de faire un Calendrier de l’Avent grandeur nature afin de faire plus amples connaissances. De ce fait, chaque jour, ils font une activité. Carine montre tout de suite son intérêt pour Samuel, alors que Léopoldine, elle est sur la réserve voire la défensive… Cette retenue attire indéniablement Samuel vers elle et petit à petit les choses vont s’arranger.

Alors, le seul truc ici qui fait référence à Noël, c’est la Calendrier de l’Avent et C’EST TOUT ! Bon, y a aussi le Marché le Noël, mais le reste… L’ambiance MÊME de Noël, n’est pas là et pour une « romance de Noël », c’est hyper léger… Du coup, au lieu d’être légère, joyeuse et tout, j’étais plutôt dans un mood de réflexion profond sur le comment du pourquoi Léopoldine réagit comme ça face à Samuel qu’elle ne connaît ni d’Eve ni d’Adam. Et ça m’a contrarié. Parce que l’ambiance de Noël, c’est savoir parler de tout de manière plus légérére sans pour autant oublier le côté sérieux de la chose… Vous comprenez ?

Du coup, voilà… Là, il manquait une bonne grosse d’ose d’Esprit de Noël, et pour moi, c’est bien dommage !

Ensuite, on a pas la même définition d’un « physique de Viking » ou d’un « physique qui intimide ». Parce que si je ne me trompe pas, l’homme sur la couverture représente Samuel. Or, Samuel est décrit comme quelqu’un qui intimide et très fortement musclé… Hum… Je ne sais pas vous, mais pour moi, l’homme sur la couverture n’est pas Samuel. Et, c’est d’ailleurs pour cette raison – enfin l’une des raisons – qui fait que je n’ai pas ce genre de couverture, parce que la description ne correspond pas à l’image et ça un côté frustrant. Du coup, ça m’a aussi déçue.

Le point positif, ce sont les personnages ! À défaut d’avoir aimé l’ambiance globale du bouquin – beaucoup plus triste que prévue – j’ai adoré les personnages. Samuel, Léopoldine, Yann, Carine et Sarah, la sœur de Samuel. Ils sont tous plus attachants les uns que les autres et ça, ça m’a sauvé l’histoire.

@bookscritics

PS : Merci à Netgalley et au Éd.Harlequin Coll. »HQN » pour le SP ! 🙂

Auteur : bookscritics

Site de critiques amateurs de livres et de films.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s