{Découverte} Murder by Magic, Tome 1 : la boutique des artefacts magiques, Thomas Andrew – @Bookscritics

Ai-je dévoré ce livre en un week-end ? Totalement ! Ai-je envie de connaître la suite, maintenant ? Totalement ! Est-ce que ça va être possible ? J’ai de gros doutes… Je prendrais donc mon mal en patience. Que voulez-vous…

Ça fait un bout de temps que je ne vous avez pas présenté un livre de Thomas Andrew. Attendez, je recommence cette phrase, parce qu’en temps que fan gril qui se respecte, elle va pas du tout… :

Ça fait un bout de temps que je ne vous avez pas présenté un livre de Thomas Andreeeeeeew !!! Voilààààààà, ça va mieux, on peut continuer !!! xD

Alors, je peux vous diiire que j’étais plus qu’heureuse quand Thomas est venu me demander de lire son tout nouveau livre : « Murder by Magique #1 : la boutique des artefacts magiques ». J’ai sauté sur l’occasion et en week-end, le livre était luuuuuuuuuuu.

Jim et Dylan sont fiancés. L’un est sorcier et un ancien policier, l’autre loup-garou, ancien militaire et brocanteur ! Alors qu’ils tentent de retrouver une vie normal dans un coin perdu. Une semaine après leur installation à Deskbrook, ils reçoivent, la mère de Jim à diner : Gloria. Elle leur apprend que sa tante, Ursula, est morte et qu’il en était l’unique hériter… Suspicieux, ils décident de se rendre, à New Avallon, là où habitait Ursula afin d’éclaircir toute cette histoire. Quelques heures après qu’ils soient arrivés, un meurtre bizarre se produit. Jim décide alors de reprendre sa casquette de policier, pour mener l’enquête…

C’est ce qui m’avait séduite avec Drek Carter : réussir à mélanger le blit-it avec du policier, c’est la première fois que j’en lisais et j’avaiiiis d’adorer ! D’ailleurs, j’adore toujours ! J’aime également, l’humour qui s’y dégage.

j’ai retrouvé tout cela avec Jim & Dylan, ce qui fait que j’ai adoré ma lecture ! Ils forment un duo tellement attachants et drôles. Ils sont opposés, mais complémentaires et vous savez à quel point, j’aime ce genre de couples !

Le seul petit défaut, à mon sens est l’utilisation à outrance des références ! Alors, c’est super cool d’en avoir, mais pas partout et tout le temps ! Au bout d’un moment, ça devient lourd… Surtout si c’est des références politiques !

Globalement, c’est une super histoire et j’ai hâte de les retrouver pour la suite des aventures !!!

@bookscritics

PS : Merci à Thomas pour le SP ! 😉 ❤

Auteur : bookscritics

Site de critiques amateurs de livres et de films.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s